C’est quoi le mental

Mental ? Mental ? Mais de quoi parle-t-on exactement ?

Le terme de mental regroupe tout ce qui à trait au psychisme avec les pensées, mais aussi les sentiments, les émotions, la capacité imaginative, la mémoire, etc.

Le mental est en fait une énergie :
Le cerveau reçoit et diffuse les informations grâce à des impulsions électriques…

Une énergie cependant subtile… qui conditionne les énergies plus denses (notre corps par exemple) et qui met en oeuvre nos comportements et nos actes.

Et l’inverse est vrai également : notre physique, nos actes ont un impact sur notre mental.

Waouh… quel imbroglio ! me direz-vous

Cette influence réciproque est à la base du travail que l’on effectue en yoga. On travaille justement sur tous les plans de l’être : en premier lieu sur un plan physique, pour agir sur un plan mental, qui termine sur un plan plus subtil…

Calmer son mental
Apaiser son mental
Dompter son mental
Lâcher son mental

Voilà l’ampleur de la tâche.
Cela vous paraît impossible ? Essayez le Kundalini Yoga.

SAT NAM 🙏


Calmer le mental

Vous avez l’esprit agité ? contrarié ?

La méditation pour un cœur calme est une méditation de Kundalini Yoga qui crée un POINT DE SILENCE pour le prana (énergie subtile) AU CENTRE DU COEUR…

> Elle vous aide à vous reconnecter à votre coeur si vous êtes contrarié(e), de manière à ce que votre action ne soit pas guidée par l’émotion …mais bien par l’énergie du cœur.

> Sur un plan purement physique elle renforce les poumons et le coeur.

La main gauche posée sur le chakra du cœur engendre un calme profond. La main droite, qui dirige l’action et l’analyse, forme un mudra réceptif et détendu avec les doigts, symbolisant la paix.

Envie d’essayer ?

Assis(e) jambes croisées sur un coussin ou sur une chaise
Le dos bien droit, le menton légèrement rentré pour étirer votre nuque dans l’alignement de votre colonne.

Fermez vos yeux.

Placez votre main gauche au centre de la poitrine, paume à plat, les doigts pointés vers la droite, parallèles au sol.

La main droite est en Gyan mudra, paume tournée devant vous (pouce et index en contact, les autres doigts serrés et pointés vers le plafond).

Le coude levé, l’avant-bras perpendiculaire au sol, de manière à former un angle droit avec votre bras.

Relâchez vos épaules, ne contractez pas votre nuque.

Concentrez-vous sur le flux de votre respiration :

> Inspirez profondément par le nez. Puis restez poumons pleins le plus longtemps possible. Sans forcer.

> Quand vous ne pouvez plus, expirez en douceur, progressivement, à fond. Lorsque vous êtes au bout de l’expiration : Restez poumons vides le plus longtemps possible.

Continuez ce cycle sans forcer sur votre respiration, juste en allongeant votre souffle et en augmentant les rétentions d’air.

Durée : 3 mn
Source : The Aquarian Teacher. Y. Bhajan

Que l’énergie de votre coeur guide vos actions.
SAT NAM 🙏


Pourquoi s’habiller en blanc

Privilégier le blanc et les couleurs claires pour pratiquer le Kundalini Yoga est un conseil que je donne à mes élèves.

Aucune obligation, juste une expérience à faire… Enlever ses « habits de ville », revêtir une tenue blanche ample, confortable pour faire du yoga, méditer, se relaxer.

>> Mais pourquoi le blanc ?

Le blanc est l’addition de toutes les couleurs du spectre, il reflète la lumière contrairement au noir qui au contraire l’absorbe. C’est une couleur qui amène clarté, neutralité, calme, pureté.

Le cerveau distingue les couleurs primaires et porter une seule couleur produit de la cohérence : c’est pour lui une information plus facile à traiter et donc un message (vibration) unique, ce qui élève notre champ magnétique. Cela donne une impression de « rayonnement » et provoque un effet reposant.

Porter du blanc uniquement, c’est également revenir à une simplicité, une authenticité qui libère en nous plus d’espace à l’intérieur…

Quant à participer à un cours de yoga où les élèves sont habillés en couleurs claires/blanches, cela donne une unité épurée au groupe… Et en même temps, c’est comme si cela renforce le charisme et la grâce de chacun.

Envie d’essayer ? Faites-vous votre propre expérience. Portez du blanc et ressentez…

SAT NAM


Respiration en 4 temps

La respiration est le baromètre de notre énergie.
… Energie brute avec l’apport en oxygène pour votre corps
… Energie plus subtile avec ce que votre souffle apporte à votre cerveau, votre mental, votre état intérieur.

La RESPIRATION EN 4 TEMPS est un Pranayama (exercice de respiration) de Kundalini Yoga qui augmente votre capacité pulmonaire à absorber l’O2. Cette respiration segmentée en 4 se fait en conscience et avec un rythme précis.
Pratiquée au delà de 3 mn, elle agit sur un plan mental apportant dans notre esprit plus de patience et la tolérance.

Envie d’essayer ?

Asseyez-vous sur un coussin ou sur une chaise
Le dos bien droit. Le menton légèrement rentré
Les bras tendus, vos 2 mains posées sur vos genoux,
Paumes vers le ciel, pouces et index en contact (gyan mudra)
Centrez vos yeux mi-clos sur le bout de votre nez
(ce qui vous apportera une concentration accrue)

Inspirez en 4 à-coups puissants
Puis expirez d’un seul long trait
Continuez ce cycle avec régularité.

Durée : 3 mn

Belle semaine à vous
SAT NAM 🙏


La respiration lunaire

Votre respiration a le pouvoir de calmer votre mental, vos émotions et réguler votre stress.

Vous possédez en vous le médicament le plus efficace pour vous apaiser : VOTRE SOUFFLE

En Kundalini Yoga, les exercices respiratoires sont appelés Pranayama.

LA RESPIRATION LUNAIRE est une respiration par la narine gauche. En activant votre système nerveux parasympathique, elle a un effet calmant, apaisant sur votre mental.
C’est une respiration qui purifie et vous remplit d’une énergie rafraîchissante et réceptive.

>> Idéale lorsque l’on se sent « sur les nerfs » ou avant de s’endormir

Assis le dos bien droit,
le menton légèrement rentré pour étirer la nuque
Bouchez votre narine droite avec votre pouce droit
Les autres doigts sont pointés vers le ciel,
le coude est levé
Votre ventre est relâché,
vos épaules détendues
Vos yeux sont fermés
concentrés sur un point à l’intérieur, au milieu du front,
entre les sourcils
Respirez longuement et profondément par la narine gauche pendant 3 mn en allongeant de plus en plus votre inspir et votre expir.


Et si bouder était méditer ?

Qui l’eût cru ??? Bouder est une manière de méditer et rééquilibre le cerveau fonctionnel !
SUNIAN ANTAR est une méditation de Kundalini Yoga qui calme l’esprit lorsqu’il est contrarié…
Si vous êtes fâché(e), agacé(e) pratiquer cette méditation pendant 3 mn vous permet d’équilibrer vos émotions.
Boire de l’eau, hausser les épaules vers les oreilles, verrouiller fermement la partie supérieure du corps créent un étau qui fait pression sur le cerveau. Au bout de quelques minutes, les pensées sont toujours là, mais elles ne nous affectent plus pareil…
L’équilibre en eau et le rythme de notre respiration sont 2 éléments essentiels pour stabiliser nos émotions. En ralentissant notre souffle à 4 respirations par minute, nous agissons directement sur nos ondes cérébrales. Et un apport d’eau suffisant diminue la pression dans les reins.
Envie d’essayer ?

Avant de commencer cette méditation : buvez un grand verre d’eau.
Puis asseyez-vous, le dos bien droit.
Croisez vos bras sur la poitrine et placez vos mains sous les aisselles, pouces sortis.
Haussez les épaules, montez-les jusqu’aux oreilles sans contracter les muscles du cou.
Rentrez bien votre menton,
Fermez vos yeux et respirer par le nez uniquement.
Petit à petit votre respiration deviendra naturellement plus lente…
Durée : 3 mn
SAT NAM 🙏


RELAXATION vs SIESTE

Quel est le meilleur moyen de se régénérer ?

Etymologiquement « relaxer » signifie : « remettre en liberté »

En fait, c’est se libérer de nos tensions, de nos stress. Mais aussi de se défaire de certains automatismes de notre fonctionnement mental qui nous polluent : vous savez, cette petite musique dans la tête qui a du mal à vous lâcher…

La pratique de la relaxation serait 10 X PLUS REPARATRICE que la sieste !
Comment ?

> La véritable relaxation est plus qu’une simple détente du corps ou de l’esprit. Elle agit sur toutes les grandes fonctions organiques et psychiques. En état de relaxation profonde, on observe la vasodilatation, la diminution de la fréquence du rythme cardiaque, le ralentissement et aplatissement du pneumogramme, la régularisation et le ralentissement des tracés électroencéphalographiques (proche du rythme alpha, juste avant l’endormissement).

Mais c’est également valable pour la sieste me direz-vous…

> Sauf que quand vous êtes dans un état de détente complet, vous êtes « en conscience », c’est-à-dire conscient(e) de l’état dans lequel vous êtes.

Et c’est cette conscience qui nous permet d’éprouver un sentiment de liberté… donc de nous libérer du fonctionnement automatique de notre mental.

En état de relaxation (valable aussi en méditation), ce fonctionnement automatique ralentit voire cesse. Notre pensée est alors libérée de ce « petit vélo dans la tête » et nous observons cet état en conscience.

Pratiquer la relaxation a un effet régénérant puissant tant d’un point de vue physique, que psychique. En Kundalini Yoga, chaque séance s’accompagne de 10 mn de relaxation pour laisser l’énergie réveillée, circuler librement et venir régénérer et rééquilibrer les parties de notre être qui en ont besoin.

Alors ? prêt(e) à vous relaxer ?

SAT NAM 🙏


Le mythe de la posture parfaite

DEMYSTIFIER…

Les photos de yoga montrent souvent des jeunes femmes longilignes dans des postures parfaites… Comme celle qui illustre ce post 😉 (crédit photo Pixabay)

En Kundalini Yoga, il n’existe pas de niveau débutant. Nul besoin non plus d’être souple pour pratiquer… C’est la phrase que j’entends le plus en tant qu’enseignante : « J’aimerai bien essayer, mais je n’ai aucune souplesse ! »

>> On peut débuter à tout moment, à n’importe quel âge, que l’on soit longiligne ou aux formes plus généreuses : On pratique selon l’état de son corps, ses possibilités du moment, dans ses limites et ses difficultés, sans violence, dans le respect des caractéristiques d’une posture.

>> On ne cherche jamais « la posture parfaite », mais plutôt « la posture juste », c’est-à-dire celle qui correspond là où vous en êtes au moment où vous pratiquez.

>> Notre rôle d’enseignant est de guider la personne, l’aider à déverrouiller les zones de tension et à donner des postures alternatives pour respecter son état du moment.

Le corps est toujours un lieu de vérité. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas nous comparer : il a imprimé souvent depuis notre naissance toute notre histoire. Nos raideurs, nos peurs sont un bon indicateur de notre état intérieur…

Faire du yoga, c’est justement se mettre à l’écoute de cet état intérieur… Ne laissez pas les « ce n’est pas fait pour moi » vous bloquer dans vos expériences.

SAT NAM 🙏


Se détendre avant de dormir

Du mal à vous endormir ?

Le sommeil est indispensable pour régénérer l’organisme et le psychisme. Quelques conseils de yogi :

> Dîner léger 2h avant l’heure du coucher (améliore la digestion et soulage le foie)

> Méditer avant de vous coucher pour « nettoyer » votre mental des pensées ruminantes

> Lavez vos pieds à l’eau froide, frottez-les avec une serviette rêche et massez les avec de l’huile d’amande. Une manière symbolique et physique de vous « couper du monde » en « isolant » le contact de vos pieds avec la terre.

> Buvez un verre d’eau avant de vous mettre au lit

> Allongez-vous sur votre dos et commencez une respiration longue et profonde de détente consciente et de lâchez prise (La méditation guidée de la VAGUE sur Esperluette Podcast à faire allongé(e) est un excellent support pour l’endormissement)

> Tournez vous sur le côté droit quand vous sentez le sommeil venir, pour respirer par la narine gauche : cette respiration lunaire calme, apaise et rafraîchit le corps et le cerveau.

Source : The Aquarian Teacher – Yogi Bhajan

Je vous souhaite des nuits régénératrices.
SAT NAM 🙏


ETIRER SA COLONNE

On a tous entendu parler des bienfaits d’étirer son corps… Mais plus précisément, qu’est-ce que les exercices de yoga apportent à la colonne vertébrale ?

Votre colonne contient et protège votre système nerveux et a un rôle majeur dans la mobilité de votre corps.

>> L’étirement dissout les tensions des muscles près de la colonne, renforce et repositionne certains muscles.

>> La respiration longue et profonde, qui accompagne les postures, ouvre les côtes et étire la colonne. Le saviez-vous ? les os du crâne bougent au rythme de la respiration… Ces mouvements du crâne associés à ceux de la colonne favorisent la circulation du liquide cérébro-spinal.

>> En étirant le bas de la colonne vertébrale, on sollicite le sacrum (situé entre la colonne vertébrale et le coccyx). Son mouvement fait également circuler le liquide spinal qui est présent dans la moëlle épinière et le cerveau.

La souplesse n’est pas un pré-requis pour s’étirer. Chaque personne pratique là où elle en est avec son corps au moment où elle le fait. Mais en ces temps de confinement où nombre d’entre nous, passons du temps assis en télétravail… prenez quelques minutes par jour pour faire quelques étirements et prendre soin de votre colonne…

SAT NAM 🙏


LE YOGA, CA SE PASSE AUSSI A TABLE !

Les recettes yogiques sont issues de l’Ayurvéda.

> Aujourd’hui, je vous partage la recette du GHEE (beurre clarifié).

C’est un beurre dont on a retiré le lactose (même s’il y en a déjà peu dans le beurre) et la protéine de lait (caséine) pour ne garder que les lipides et les acides gras trans. Utilisé par les grands chefs dans les restaurants, il est également recommandé par les nutritionnistes car il présente de multiples avantages :

> C’est un beurre qui tient à la cuisson (il ne carbonise pas)

> Il se conserve beaucoup plus longtemps (il se conserve 3 mois à température ambiante, jusqu’à 1 an dans le réfrigérateur …et indéfiniment s’il est congelé !)

> Il est meilleur pour la santé (élimine les soucis de digestion dus au sucre de lait, caséine, lactose…)
A utiliser comme le beurre (sur votre tartine) ou l’huile de cuisine.

Envie d’essayer ?

RECETTE
Cuire du beurre non salé à feu doux pendant environ 30 mn (ne le laissez pas brûler !). Retirer l’écume blanche qui s’est formée. Verser dans un récipient en filtrant les dépôts de blanc restants à l’aide d’une passoire très fine (ou d’une gaze posée sur l’ouverture de votre récipient et maintenue par des élastiques)

> Conserver le Ghee (beurre clarifié) à température ambiante dans un récipient fermé.

ASTUCE : Comme il se conserve bien, ne pas hésiter à en faire de grandes quantités à la fois !

SAT NAM 🙏


Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers.
Ces fonctionnalités déposent des cookies qui ne sont déposés que si vous donnez votre accord.

OK, tout accepter Personnaliser

Vous pouvez vous informer sur la nature des cookies déposés, les accepter ou les refuser service par service.

Fermer